Je n’ai pas un seul meilleur souvenir de ces expériences, il y en a tant...  Mais pour chaque étudiante, nous fabriquions un « book » avec un recueil des photos prises lors de son séjour, idée qui étaitchaque fois accueillie avec enthousiasme par les étudiantes.  A chaque départ, nous organisions aussi une fête pour l’étudiante à laquelle elle pouvait inviter qui elle voulait.

L’ambiance des fêtes de Noël était également super. J'ai chaque fois proposé aux étudiantes présentes de décorer le sapin à leur façon.  Ce furent de belles fêtes, pleines de joie pour tous.

Pour autant que les familles aient suffisamment de chambres libres et la volonté de le faire, avoir deux étudiantes à la maison est d'autantplus riche. Les conseils que je donnerais aux autres familles, c’est d’avoir le réflexe de ne pas poser la question "as-tu compris ?" mais bien « qu'as-tu compris ?" et de ne faire aucune différence entre les enfants de la famille et les étudiants d'accueil.

Chaque expérience est unique. Si l’étudiant s'y investit à fond c'est vraiment génial, et je dois dire qu'on a beaucoup de chance de ce point de vue là aussi ; nous avons vécu cinq super expériences. Les raisons pour lesquelles nous sommes heureux d’avoir accueilli est que cela nous a apporté une expérience riche, de l’ouverture, de la tolérance et le sentiment d'avoir contribué à créer, pour les étudiantes, une expérience unique dans leur vie.

L'une des étudiantes que nous avons accueillie, qui est partie début janvier après un an parmi nous nous a dit "La plus belle année de ma vie", et je suis certain qu'elle était sincère. 

Agenda des événements YFU Bruxelles Wallonie